La chèvre Cou-Clair du Berry

Assemblée générale

Photo ag

 

L’Association pour le Renouveau de la Chèvre Cou-Clair du Berry tenait son assemblée générale le 24 janvier dernier à Châteauroux. Le président, Jonathan Crogiez, s’est félicité de la mobilisation des membres et des projets menés en 2017, malgré le faible nombre de naissances enregistré : 57, soit dix de plus que l’an dernier mais le nombre de  femelles inscrites laissait attendre un meilleur score. 10 nouveaux adhérents ont également rejoint l’association.

Cécile Macé, chargée de mission à l’Union pour les Ressources Génétiques du Centre en charge de l’animation du collectif, est revenue sur les principales réalisations de 2017. Des outils de communication ont été mis en place (flyers, affiches, bâches) afin de mettre en valeur le travail des éleveurs. Grâce à cela, la race était présente et bien visible sur plusieurs manifestations berrichonnes. Quatre élevages ont été suivis au contrôle laitier pour permettre d’en savoir plus sur les performances de la race, et renseigner les jeunes éleveurs intéressés pour l’adopter.

Les projets ne manquent pas pour 2018, afin d’accompagner la dynamique de la race. Des cartes postales seront éditées avant l’été pour permettre aux touristes d’envoyer une image de la belle berrichonne et ainsi la faire connaître aux quatre coins de la France. Toutes les chèvres vont être pointées pour vérifier leur correspondance au standard, et se verront attribuer un certificat d’appartenance à la race, qui permettra d’apporter une garantie aux éventuels acheteurs sur leur authenticité. Enfin les pépinières de chevrettes et de boucs sont toujours en projet, avec un possible partenariat avec le parc de la Haute-Touche.

L’assemblée s’est conclue autour d’une collation riche en échanges et sur la découverte des savons à base de lait de Cou-Clair du Berry : un nouveau produit qui devrait se développer cette année.